Lexique

Home / Lexique

LEXIQUE

 

Abribus : mobilier publicitaire normalisé pour affichage opaque ou rétro-éclairé avec du papier imprimé (par impression numérique en recto seul). Format abribus : 120 x 176 cm.

Affiche : Papier imprimé à coller sur des panneaux ou des murs. A l'unité ou en série. Voir papier dos bleu. Le format affiche est le 60 x 80 cm.

Affichage obligatoire : informations et consignes de sécurité pour les lieux publics ou professionnels.

Amalgame : le regroupement de différents formats pour réduire la gâche de matière première.

Aménagement : avec l’impression numérique, les sols, les plafonds tendus, les murs, les piliers ou colonnes. Les vitrines et accès, les parcours de visite.

Ardoisine : ce vinyle adhésif est prévu pour une écriture blanche. Changement de tarifs par exemple.

Attache adhésive : au dos d'un tirage. Attache en plastique (7x7 cm) ou en métal (9x9cm) ou ronde de type Pendo avec un triangle en laiton.

Anti tag : plastification de protection de panneaux extérieurs contre les tags malveillants.

Aquilux : support micro cannelé bon marché pour la sérigraphie ou l'impression numérique directe.

Alu : le plus souvent, composite aluminium avec pvc appelé Dibond, Garobond, Alucobond, Métalbond...en blanc. Il existe également du Dibond en Alu brossé pour créer un effet de matière.

Adhésivage : avec un laminateur, l'ajout d'un film adhésif, permet de contre coller un tirage directement  sur un support rigide tel que le pvc ou le Dibond. Cela permet d'avoir la qualité de rendu du tirage avec la qualité de rigidité ou de légèreté du support.

Aplat : par opposition au dégradé qui est progressif, il peut s'agir d'une couleur identique sur toute la surface imprimée.

Archivage : l'archivage des fichiers de travail permet des retirages au plus prêt des premiers tirages. Il est effectué sur demande. A contrario vos fichiers sont supprimés.

BAT : Bon A Tirer avant de réaliser la série. Par sécurité vous visualisez le résultat escompté puisqu'il est réalisé sur le même support avec le même outil et au même format. Il existe d'autres possibilités avec un pdf de validation, une épreuve Cromalin, une bande test au rapport...

Banderole : support en bâche et le plus souvent pour une communication à l'extérieur.

Baryté : papier épais qui contient du barytium. Utilisé pour l'impression fine art en noir et blanc.

Bureau d'étude technique : le travail infographique en amont pour concevoir un totem, une plv ou un prototype. Permet de simuler en 3D l'habillage d'un véhicule, d'un bâtiment ou une scénographie.

Bureau de vente : Algéco utilisé par les promoteurs immobiliers pour la commercialisation des programmes d’appartements. Ils sont décorés et meublés. Habillés à l'intérieur et à l'extérieur par de l'impression numérique.

Bâche opaque, transparente, diffusante : une gamme de supports existe. Epais pour les très grands formats d'habillage de façades d'immeubles. Diffusants pour les grandes enseignes lumineuses en haut des tours. Anti curl pour les expositions et la signalétique indoor. Avec une âme noire pour l'impression de kakémonos en recto verso.

Bleu : le papier dos bleu doit son nom à son verso qui est de couleur bleu. Ce papier est collé à l'extérieur avec de la colle à papier peint. Papier utilisé par les colleurs d'affiches avec de grands balais sur les panneaux en bord des routes.

Blanche : l'encre blanche permet d'opacifier l'impression quadri sur le support transparent. Utilisée avec le plexiglas et le rhodoïde pour soutenir les textes, logos...

Backlight : ce support est prévu pour les caissons lumineux des magasins, des musées ou parking. La dorsale diffusante répartie la lumière et masque les néons du caisson.

Bords perdus : le supplément de matière qui permet une coupe finale du format propre au massicot ou à la table de découpe numérique.

Bords pliés : le panneau a été fabriqué en format plus grand de 5 cm. Cela permettra de créer une épaisseur une fois pliés les quatre côtés. Le panneau devient un caisson de 5 cm d'épaisseur à la fin.

Caisse américaine : encadrement qui permet de garder la totalité du format du tirage. Il n'y a donc aucune marge technique.

Caisson lumineux : c'est une boîte à lumière avec plexi diffusant et plexi transparent. Le support Backlight ou lDuratrans est glissé dans ce sandwitch qui le maintient.

Cadre alu pour bâche tendue : pour un très grand format et permettre le changement de visuels assez facilement, on peut tendre directement la bâche dans un cadre aluminium. Dans la gorge du profilé, un jonc en plastique maintien la bonne tension du support.

Calage : il s'agit des différentes impressions qui permettront d'ajuster l'impression selon l'épreuve de contrôle fournie au départ. Pour un visuel publicitaire ou une charte magasin, les cimaises d'une exposition ou pour harmoniser les rendus avec des supports différents.

Calicot : c'est une grande banderole intérieure ou extérieure. En grande distribution pour une promotion de courte durée on utilise des papiers avec encapsulation.

Canvas : ou Canevas, toile de peintre en drap enduit pour restituer le résultat d'un tableau. Cette toile doit être montée tendue sur un chassis bois avec ou sans pointe semence.

Capteur : reçoit le flux lumineux qu'il transforme en codage numérique. Ainsi il remplace la pellicule.

Cartel : petit panneau de présentation d'une oeuvre. En lettrage adhésif ou bien en pvc ou carton. Parfois en plexiglas avec une petite entretoise.

Capture d'écran : nous permet de simuler la résolution finale du fichier pour communiquer par mail avec le client.

Carton Display line : carton compact utilisé pour la fabrication de petites et moyennes plv de magasin. Ce carton couché peut être directement imprimé en UV ou recevoir un papier contre collé. Ensuite la découpe numérique permet des formes particulières pour les animations vitrines.

Chant poli : cette finition au laser sur les plexiglas donne une transparence et un côté classieux.

Conversion de fichier : pour passer du mode RVB au mode couleur CMJN, ou bien au noir et blanc, il faut faire une conversion. Elle n'est pas automatique car elle dépend de votre finalité, offset, sérigraphie, numérique, argentique et du support choisi.

Cromalin : certifié Fogra il est normalisé et reconnu par les intervenants de la chaîne graphique. C'est un point de contrôle supplémentaire car on croit ce que l'on voit sur le papier ! Aujourd’hui il est imprimé en numérique.

Classement au feu : le plus demandé est le classement au feu M1. Pour les expositions ouvertes au public (foires, salons, manifestations, évènementiels, ...) il est exigé par les commissions de sécurité.

Collage ou contre collage : à l'aide d'un film adhésif de ph neutre et d'un outil spécial appelé laminateur, nous collons le support imprimé sur le support carton, mousse, pvc ou Dibond aluminium. Le laminateur assure la bonne répartition de la pression pour chasser les bulles d'air et garantir le maintien de l'ensemble dans le temps.

Chassis : généralement en profilés aluminium ce chassis constitue un cadre qui éloigne le support du mur pour créer un relief et une mise en valeur contemporaine. Il rigidifie le panneau.

Chevalet au dos : ce petit morceau de carton en triangle maintien debout les plv de comptoir en boutiques. Il existe des chevalets de différentes tailles pour des plv du format A5 jusqu'au format A0.

Cimaise : se sont les murs d'un musée ou d'une exposition qui recevront les oeuvres. Nous pouvons les recouvrir de papier peint pour mettre en couleur les salles selon la muséographie et de textes.

Colorimètrie : nous gérons de A à Z et nous mêmes tous nos profils ICC. Les supports sont ainsi directement calibrés sur nos imprimantes pour un résultat optimum. 

Conformable : ce vinyle avec sa plastification associée sont utilisés pour le covering ou l'habillage de flottes de véhicules. La plastification conformable est obligatoire pour les brosses de lavage.

Decaux : leader mondial de l'affichage urbain avec Clear Chanel.

Décor : à l'aide de vinyles spéciaux, de papier peint préencollé, de pochoirs ou de supports souples ou rigides, nous matérialisons vos décors avec des images, des graphismes ou des lettrages imprimés.

Découpe numérique : le robot de découpe numérique fonctionne à partir d'un tracé de découpe réalisé sous illustrator. La précision et la reproductibilité permettent des frises et lés avec un repérage très fiable et précis. Découpe en petites et moyennes séries pour les PLV, les stickers, les totem silhouettés...

Décolit : cette bâche bien plane est anti curl et très blanche. Préconisée pour les expositions car son grain est très fin.

Diffusant : support destiné à un caisson lumineux pour une vision rétro éclairée très flatteuse du visuel publicitaire.

Diasec : collage breveté sous plexi. Ce support est très apprécié des galeries d'art en brillant.

Dibond : Le composite aluminium le plus connu. Reste parfaitement plan en intérieur ou en extérieur (ne se déforme pas). La surface traitée garantie un collage de qualité exposition.

Digigraphie : label initié par Epson pour garantir l'impression sur imprimante Epson 11880 avec encres vived magenta sur supports agréés beaux arts. Ce procédé garantie une qualité et une durabilité de conservation des oeuvres suite à de nombreux tests de vieillissement accélérés.

Double face : différents adhésifs double face sont utilisés pour coller du papier, réaliser des fourreaux de bâche ou fixer des panneaux entre eux.

Duratrans : support argentique en tons continus pour caissons lumineux. Support utilisé dans le luxe.

Epreuve de contrôle : généralement le Cromalin numérique avec Epson certifié Fogra. Jusqu'au format A3 pour les doubles pages.

Exé : travail sur ordinateur Mac ou PC en amont. Pour une mise en page, l'intégration de textes et de logos. L'exécution pour le covering de bâtiments ou de véhicules permet la simulation en 3D mais aussi à l'aide de nos RIP le travail en lés mosaïque selon les étapes du chantier et le façonnage.

Encapsulage : cette plastification en recto verso est une soudure à chaud car la polymérisation du film plastique rend complètement étanche le support ce qui renforce la protection mécanique. Le plus souvent en 75µ de chaque côté du papier (donc 150µ de plastique au total).

Encadrement : la marque la plus connue, Nielsen, propose des encadrements en aluminium ou en bois.  Nous déconseillons les sous-verre qui "gomment" le rendu propre à chaque papier. Nous proposons les cadres aluminium mat (modèle classique ou caisse américaine).

Encre : en labo photo argentique nous utilisons la lumière avec des procédés physico-chimiques. En impression numérique nous utilisons les quatre encres (cyan, magenta, jaune et noir) afin de restituer le spectre des couleurs sur le support. L'encre blanche permet d'opacifier et de jouer sur les transparences.

Entretoise : cet accessoire fixe et écarte le support du mur en même temps. Très utilisé pour les plaques de société avec logos ou pour la signalétique.

Environnement  : notre démarche environnementale est validée par le label imprim'vert. Aucun rejet toxique et retraitement de l'ensemble de nos déchets.

Evènementiel : manifestation ponctuelle organisée par une institution publique ou une entreprise privée. Cet évènement peut être culturel ou à caractère commercial avec des supports de communication et d'information. Ces supports sont le balisage, la signalétique et l'exposition en elle même.

Exposition : culturelle ou artistique. Notre intervention peut se limiter au lettrage de présentation ou  à l'habillage des cimaises et de la signalétique. Nous pouvons aussi imprimer les décors et  les oeuvres des auteurs en fine art ou en impression directe.

Finition : la dernière étape avant le colisage et la livraison ou alors la pose sur site. Cela consiste à contre coller sur supports rigides, plastifier sur supports souples, fabriquer les ourlets, les fourreaux, poser les oeillets ou les attaches adhésives. Mais aussi les chassis ou les entretoises.

Fourreau : ourlet vide qui permet de glisser un tube de maintien en haut du visuel et un tube de lest en bas.

Fogra : épreuvage contractuel reconnu par les imprimeurs et les intervenants de la chaîne graphique. Une étiquette sur le Cromalin, atteste de la conformité de l'épreuve par rapport aux standards de la norme ISO.

Façonnage : découpe numérique, collage de bandes velcro, perforations, rainage des supports, voici quelques exemple de façonnage.

Ferreux : support ferreux qui permet d'utiliser et de déplacer des supports magnétiques.

Format hors tout : format total du support avec le supplément de marge technique nécessaire au montage final sur / sous cadre ou dans le caisson lumineux.

Format visible : la partie qui restera visible après montage dans le caisson ou le cadre par exemple.

Galère : le délai trop court, le fichier mal préparé, le client injoignable,... on va dans le mur ?

Gravure de fichier : après l'exécution, un scan ou une retouche, on peut graver le fichier sur DVD.

Grammage : poids du support au m² de surface. On parle de grammage de papier et de bâche. Pour les supports plus fins on parle d'épaisseur en microns (vinyles et plastification par exemple)

Gerflor : c'est du Linoléum imprimable spécialement pour le sol donc anti-dérapant.

Greengard : agrément environnemental pour certifier qu'un papier est non toxique. C'est le cas de certains papiers peints imprimés avec les encres à Latex (pour chambre d’hôtel par exemple).

Grand format : par opposition aux formats dits intimistes (30x40 ou 50x70cm). Les grands formats mesurent plusieurs mètres carrés de surface. Les très grands formats, plusieurs dizaines de mètres carrés par soudure de plusieurs bandes en haute fréquence.

Hahnemuhle baryté : fabricant historique de papier baryté noir et blanc qui propose aujourd'hui des supports fine art pour l'impression à jet d'encre.

Homothétie : d'une image de mêmes proportions on dit quelle est homothétique à une autre.

Impression numérique : cette technique permet d'imprimer en petit et grand format, à l'unité et en moyenne série à la différence de l'imprimerie offset ou à la sérigraphie avec ses frais techniques de mise en oeuvre.

Isermatic : encadrement aluminium avec profilé breveté pour tendre une bâche sur un mur.

ILV : impression sur le lieux de vente. Par exemple, poster magasins pour montrer les produits.

ISO : sensibilité à la lumière d'un film ou d'un capteur d'appareil photo.

Jet tex : toile texturée écologique. Se pose comme du papier peint avec un effet de matière textile.

Jupe de palette : publicité imprimée pour habiller les bas de palettes en grande distribution.

Kakémono : visuel publicitaire vertical. Par exemple pour un candélabre sur une avenue.

Komacel : PVC 10 mm pour publicité extérieure. Utilisé pour les panneaux 4 x 3 mètres.

Label certification : Digigraphie, Imprim'vert, Greenguard, Latex, Evergreen, Fogra...

Laize : largeur du rouleau pour l'imprimante. Plusieurs laizes ou lés permettent d'obtenir un très grand format par jonctions successives des bandes.

Lettrage adhésif : la découpe numérique de lettrages et logotypes permettent une communication à base de textes. Les lettrages sont en teinté masse ou impression en quadrichromie.

Latex : système d'impression écologique proposé par HP. Le nom provient du grand format aux USA pour les murals. Par extension il est assimilé aujourd'hui à une démarche environnementale avec du latex synthétique.

Lambournes : profilés aluminium qui sont collés au verso d'un collage photo pour détacher le visuel du mur. Sur les quatre côtés ils augmentent la rigidité en grand format.

Magnétique : les supports magnétiques peuvent être imprimés directement en UV pour faire des magnets. Des polarités plus fortes sont préconisées pour les magnétiques publicitaires des véhicules.

Merch : le merchandising des points de vente permet d'informer les clients des promotions périodiques. Il s'agit de décoration, de mise en avant des produits et services proposés par les PLV chevalet, ILV, posters, stickers, vinyles au sol, lettrages en vitrine ou sur les mobiliers.

Mesh ou bâche micro-perforée ou grille : ces bâches micro-perforées laissent passer de la lumière (et un peu de vent). Cet effet de transparence permet de ne pas occulter totalement l'architecture d'un bâtiment, le résultat sera moins massif et plus élégant.

Mouton à cinq pattes : la demande improbable, le truc jamais fait mais qu'on essaye quand même...

Mur d'images : peuvent être réalisés sur vinyle ou papier collé par bandes verticales successives. Sinon, par bâche tendue ou panneaux rigides juxtaposés à l'aide de velcro ou de profilés aluminium.

Muséographie : l'ensemble des techniques d'information, de présentation et de mise en valeur des collections auprès du public. Depuis la billetterie jusqu'aux cartels et aux textes en différentes langues pour les visiteurs.

Nacelle : la pose en hauteur est effectuée soit en rappel par des cordistes soit avec des camions nacelles de différente hauteur et dégagement.

Nielsen : l'encadrement le plus connu avec différents profils et coloris. Nous les proposons en aluminium noir classique ou caisse américaine.

Opaline opaque ou diffusante : ce support pvc fin permet d'imprimer des hauts de meubles de lieux de vente ou de la signalétique suspendue.

Oeillet : en inox, de diamètre 8.5 mm ou 15 mm selon le format des supports. Peuvent être renforcés.

Ourlet : généralement pour augmenter la résistance de la banderole ou du kakémono face au vent.

Oriflamme : tous les supports tissus en maille traversante en vogue actuellement. Les drapeaux autoportants en forme de plume ou de goutte d'eau. De différente hauteur avec pieds selon l'utilisation sur trottoir, gazon ou plage.

Palissade : pour isoler et protéger un chantier. Pour informer le public et apporter une touche de modernité, la palissade est utilisée à des fins publicitaires. Elles peuvent être de courte ou longue durée, en bâche tendue, vinyle adhésif, Dibond imprimé en UV. Montées sur chevrons, profilés alu ou échafaudages.

Panneau : jusqu'à 2 mètres par 3 mètres en un seul morceau en impression directe. En recto ou recto verso. Pour l'intérieur ou l'extérieur. En PVC 1, 2, 3, 5 ou 10 mm. En plexi 3, 5, 8, 10, 20 mm ; en Dibond 3 mm, en bois, carton 1 ou 2 mm, en carton écologique alvéolé de 10 ou 16 mm, en mousse compacte de 10 ou 19mm. En akylux, en plexiglas.

Papier : FSC ou PEFC. Classé feu ou non. Pour l'impression recto ou recto-verso. Mat ou satiné. Texturé ou lisse. Une plastification supplémentaire permet de changer l'aspect de surface en brillant, ultra mat ou satiné. En feuille à feuille ou en rouleau.

Papier peint : ce papier est déjà muni de colle. Il est donc préencollé pour faciliter la pose.

Pose sur site et habillage de véhicules : c'est le complément direct de notre métier d'imprimeur numérique. L'accompagnement de A à Z pour votre signalétique, le covering de flottes, la muséographie et les expositions photographiques. A l’échelle, avec nacelle ou par cordistes.

Photographie : acte créatif et technique avec la lumière. Le traitement de l'image après la prise de vue, c’est le carrefour des différents métiers que nous pratiquons aujourd'hui avec la retouche d'images, l'exécution, la photogravure, l'impression numérique, la finition et la pose sur site ou le covering.

Photogravure : mise au point du fichier et épreuvage certifié avant impression dans la presse ou par imprimerie traditionnelle et numérique.

Pixel : le plus petit élément d'une image, le point d'affichage sur l'écran.

PVC : le support passe-partout par excellence selon son épaisseur. Destiné plutôt à la communication commerciale de courte durée. Est classé au feu M1.

PLV : publicité sur le lieu de vente. Structure autoportante, kakémonos suspendus, lettrages, caissons lumineux, tapis de sol, habillage de mobilier, dos de caisse, passages de caisses, covering de vitrine...

Planche : pour les stickers de petit format. La coupe mi-chair puis le montage en planches par séries.

Plastification : cette protection anti uv renforce la durabilité de 2 années supplémentaires. Donne un aspect de surface Mat, Satiné ou Brillant.

Plexiglas : ce matériau est imprimable avec ou sans blanc en impression numérique quadri à séchage UV. Permet la fabrication de PLV très design ou certains objets publicitaires. Existe en coulé ou en extrudé.

Plinthe : bande de pvc collée au verso d'un poster ou d'une bâche Décolit pour une meilleure tenue.

Pré presse : toutes les étapes en amont de l'impression. Le scan, la retouche, la mise en page, la vectorisation de logo, les copiés collés de traductions... La validation est faite par le Cromalin.

Profils ICC : nos profils ICC sont faits maison et donc parfaitement adaptés à vos besoins sur nos outils et médias.

Proto : les prototypes permettent de matérialiser une idée selon un premier brief client. Vous exprimez un besoin et nous essayons de trouver une solution concrète. Le prototype débute par un dessin 3D, après validation nous imprimons le prototype en volume avant la série.

Quadri - Quadrichromie CMJN : on ajoute de l'encre sur un support généralement blanc. Cette combinaison procure une grande souplesse de mise en œuvre en numérique. Par contre elle est limitée dans les teintes fluorescentes car nous utilisons 4 couleurs.

Qualité : c'est l'objectif de toujours vous proposer la qualité selon votre application. Elle dépend en premier de votre fichier.

Quatre par trois (4x3) : panneaux d'affichage grand format (4 mètres par 3 mètres) urbain en bord des routes. C'est un des formats standardisé.

RIP : le RIP calcule tous les fichiers pour les adapter au langage de chaque matériel périphérique. Il nous permet de gérer les impositions, les lés des murs d'image, les finitions par oeillets, ourlets, fourreaux. Le RIP est primordial pour optimiser la qualité d'impression selon les différents formats et supports. Pour rationaliser la production et réduire la consommation d'encre également.

Rainage : la table de découpe numérique permet le rainage ou fente dans l'épaisseur du support. Cette fente facilite le pliage pour les panneaux à bords pliés ou les boîtages par exemple.

RAW : format de stockage des fichiers images sans compression sur un appareil photo.

Repérage et prise de côtes : indispensable avant l'impression et la pose sur site ou véhicule. Généralement par le poseur lui-même avec les photos nécessaires.

Résolution : la finesse du fichier pour éviter de voir des pixels en sortie imprimée. En principe, 100 à 150 dpi à la taille finale à 100% du document imprimé en quadri numérique (soit 100 points par pouce mesuré). 300 dpi en impression offset. 75 dpi sur internet.

RVB  Rouge Vert Bleu : le mode couleur le plus riche. Celui des écrans d'ordinateurs et de la photographie.

Reboard  : ce carton alvéolé permet d'imprimer des panneaux, de la signalétique et accessoirement de fabriquer des meubles. Ce carton est recyclable.

Retouche : consiste à restaurer une image, à supprimer une rayure ou des traces de poussières. A corriger les imperfections, à modifier les rendus et la lumière, corriger le contraste, la densité et la gamme de valeurs. La retouche s'applique en mode beauté, bijouterie, automobile ou l'industrie.

Roll up : petit stand portable avec un enrouleur comme un écran de cinéma. Le visuel est enroulé dans le carter après utilisation pour être protégé. Le produit est compact et lèger.

Scan : transposition d'un document physique en fichier informatique. Ce travail est déterminant pour la suite. Il est effectué en noir et blanc (simili), en RVB pour internet ou la retouche ou en quadrichromie pour l'impression. Le scan est réalisé selon le type d'impression, le support et son format final. Cette prestation ne comprend pas la retouche de l’image à proprement parler.

Scénographie : la mise en scène de l'exposition. Nous sommes au service du parti pris du scénographe.

Somerset Velvet : papier beaux arts texturé pour l'impression en fine art sur imprimante Epson.

Stadur : mousse blanche expansée compacte et légère. De chaque côté du support une feuille de PVC de 1 mm permet l'impression en recto ou recto verso et la découpe numérique.

Stand parapluie : se plie avec un système hérité des parapluies d'où son nom. En procédé photo pour un rendu réaliste ou bien en tissu pour la légèreté. Le container de transport est recouvrable d'un visuel pour constituer un comptoir d'accueil clients lors d'animations commerciales. C'est un mur d'image plus ou moins long en 3x2, 3x3, 3x4 ou 3x5, un fond de stand, un décor pour photo wall.

Stands portables : cette famille de produits est composée de stands banner, de stands à enrouleur (Roll up), de stands écologiques, de stands parapluie (ci-dessus) et des stands PLV tel que les totem, les cubes, les arches, les colonnes  et enfin des accessoires (spots, sacs, containers).

Sandow : l'élastique qui vous permettra de fixer vous bâches grand format. Les rislans ou serflex font très bien l'affaire eux aussi. Existe en blanc et en noir en différents diamètres.

Signalétique : tous les éléments graphiques à base de textes, de logotypes et de couleurs pour orienter les visiteurs sur un site. Ils sont à hauteur d'homme ou au sol. Ils peuvent être suspendus en grand hauteur, visibles de loin, lisibles de prêt…

Sticker : généralement on utilise ce qualificatif pour les vinyles adhésifs de petits formats avec coupe mi-chair en planches. Ils sont  ensuite collés par l’utilisateur final comme des étiquettes sur différents supports peints, ou bétonnés, vitrés ou en métal.

Test au rapport : par sécurité avant d'imprimer un grand format, nous vous proposons seulement une partie du visuel mais à sa taille finale pour visualiser le résultat prochain.

Teinté masse : ce type de vinyle est coloré dans toute son épaisseur ce qui peut prolonger la durée de vie du support jusqu'à 10 ans. Par contre, toutes les teintes ne sont pas stockées et les dégradés sont impossibles.

Tifo : un visuel géant sur tissu XXL  pour recouvrir une tribune sportive en toute légèreté et sécurité.

Tirage fine art : impression en 2400 dpi sur du papier beaux arts certifié en durabilité. La finesse et la richesse des valeurs sont au moins égales à l'argentique.

Tirage d'exposition : d'après vos originaux argentiques ou vos fichiers. Réalisés en fine art, le rendu est optimisé selon vos instructions suite à BAT et bandes tests.

Tirage argentique : tirage et développement sur papier photo argentique noir et blanc ou couleur. Nous sommes en tons continus sur papier couleur RC ou sur papier noir et blanc baryté. L’exposition est faite par imageur numérique.

Totem : signalétique verticale légère en mousse Stadur avec pieds en demi-lune ou en métal sur socle en ciment pour l'information urbaine.

Trompe l'oeil : motif décoratif de grand format par impression collée ou tendue sur une façade.

Toile tendue : support bâche tendue sur cadre en très grand format. Possibilité de changer le visuel.

UV : impression numérique directe sur support souple ou rigide avec des encres à séchage par ultra violets. Possibilité d'imprimer du verre, du bois, du métal, de l'aluminium sous réserve de certaines précautions. Souvent qualifiée de sérigraphie numérique.

Vectoriel : pour les très grands formats, le vectoriel permet des rapports d'agrandissements très élevés avec une parfaite qualité tout en conservant un faible poids de fichiers.

Véhicules : habillage des véhicules en partiel ou en total covering. Par du lettrage teinté masse (fourgon d'artisan ou bus) ou avec du vinyle conformable laminé pour les visuels et les dégradés.  Possibilité de recouvrir encore des culs de bus, les camions bennes, des tramway, des bateaux.

Véléda : cette plastification est effaçable avec l’utilisation de feutres spéciaux.

Velcro : système de fixation mâle femelle comme le principe d'un scratch de chaussures. Très pratique et résistant.

Vénitien : vinyle adhésif à plusieurs bandes pour occulter partiellement la vue et préserver l'intimité. Se pose sur les vitres d’une agence bancaire ou dans un laboratoire médical.

Vinyle adhésif : monomère ou polymère selon la durabilité choisie. Il se colle presque sur tout et partout : vitres, portes, murs, sols, meubles,  containers. Antibactérien, anti-odeurs, repositionnable, électrostatique, avec dos Tako. Les applications sont innombrables. En petite laize de 150 cm pour facilité la pose manuelle.

Vinyle micro-perforé : ce vinyle laisse passer la lumière pour ceux qui sont à l'intérieur des vitres. De l'extérieur le message publicitaire est lisible. Certains supports correspondent aux normes exigées par les transports en commun.

Vitrophanie : consiste à imprimer le visuel à l'envers pour coller le support à l'intérieur des vitres et avoir une bonne lecture depuis l'extérieur (donc à l'endroit).

We transfer : pratique pour le transfert de vos gros fichiers...

X Stand : stand portable dont le visuel est maintenu tendu par une structure en grand X à l'arrière.

Yeux rouges : les appareils photo numérique d’aujourd’hui corrigent ce défaut lié aux vaisseaux sanguins du fond de l’œil.

Zoom : grossissement à la prise de vue. Possible par interpolation du fichier avec un faible rapport d'agrandissement pour limiter les dégradations de l'image.